Plusieurs métiers avec un taux de placement élevé

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

métiers taux de placement élevé

Considérant un taux de chômage avoisinant les 7% au Québec, il demeure primordial pour les étudiants au secondaire de déterminer le bon cursus d’étude afin d’accéder à une profession offrant un taux de placement élevé. Aussi, quelles formations choisir? Pour quel métier et bien entendu pour quel salaire? Voici quelques informations pour vous éclairer.

Des formations collégiales pour une garantie d’emploi

Outre le fait que les formations techniques effectuées au collège soient de courtes durées (3 ans), elles offrent indéniablement un haut taux de placement pouvant même atteindre les 100%.  Mais alors, sur quel type d’emploi débouchent ces formations et quelles sont les carrières les plus prometteuses? Malgré la diversité des professions, notez que vous pouvez envisager d’intégrer un poste de technicien dans le secteur de l’aviation, dans les mines, en génie chimique, en informatique ou dans des cliniques (audioprothésiste, denturologiste, hygiéniste dentaire, prothésiste) et laboratoires médicaux. Avez-vous également pensé aux métiers de l’administration (secrétariat, bureautique, finances) ou au social (éducateur, préposé aux bénéficiaires)? Dans tous les cas, quelque soit la profession pour laquelle vous optez, votre rémunération devrait se situer sur une échelle salariale s’étalant de 32000$ à 40000$ par an.

Des formations professionnelles offrant un haut taux de placement

Dans les 5 prochaines années, les emplois découlant d’une formation professionnelle devraient afficher un taux de croissance avoisinant les 1% par an. Ainsi, 32% de la population active détiendrait un diplôme d’étude professionnelle. Aussi, différentes possibilités de carrière s’offrent à vous comme conducteur d’équipement lourd, mécanicien, chaudronnier, ferblantier, machiniste ou encore des métiers en relation avec le domaine alimentaire (boucher, cuisinier, production laitière) et la santé (assistante dentaire, en pharmacie, infirmière auxiliaire). Quant au salaire, il peut varier de 30000 à 50000$ par an.

Des formations universitaires aux perspectives d’emplois prometteuses

Les formations universitaires débouchent sur l’obtention d’un bac, d’une maîtrise et d’un doctorat. Le temps d’investissement dans les études peut donc excéder les 8 années. Cela étant, contrairement aux formations techniques et professionnelles où le placement en milieu actif se fait quasi-instantanément après l’obtention du diplôme, les recherches d’un emploi pour les détenteurs d’un diplôme universitaire peuvent s’avérer plus laborieuses. Mais notez toutefois que certaines professions sont prometteuses et cela pour un salaire plutôt intéressant. En effet, les domaines des sciences alimentaires, de la métallurgie, des mines, de l’informatique, de la santé (médecins) offrent de belles perspectives aux ingénieurs. De telles professions induisent alors des rémunérations dépassant la barre des 100000$ annuel.

En résumé, quelque soit la formation (technique, professionnelle, universitaire) et la carrière que vous envisagez, les perspectives d’emploi demeurent intéressantes à l’échelle du Québec pour les 5 prochaines années. Considérant le facteur démographique, de nombreux postes se libéreront et en tenant compte de l’évolution technologique, de nouvelles carrières verront le jour. Il ne vous reste plus qu’à vous investir avec rigueur dans vos études!

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »