Est-il le temps d’investir dans une maison?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

maison neuve à vendre

Vous souhaitez passer du statut de locataire à celui de propriétaire. Certes, investir dans l’immobilier est une chose excitante, mais est-ce le bon moment? Certains diront que oui d’autres que non. En bref, tout dépend de vos objectifs futurs. En effet, visez-vous un investissement pour du long terme ou pour une revente dans quelques années? Aussi, voici quelques faits pour vous éclairer.

Différentes raisons d’investir dans une maison

Bien que les prix des maisons à vendre n’aient cessé de croître au cours des dernières décennies, ce temps est révolu puisqu’une certaine stabilité tend à apparaître. Ce phénomène devrait d’ailleurs durer encore quelques années. À cela, rajoutons le fait que les taux hypothécaires demeurent bas. En effet, alors que ces taux étaient d’environ 8% en 2000, ils sont actuellement aux alentours de 2.3%. Considérant ces facteurs, il est certain qu’il pourrait être intéressant d’envisager un investissement immobilier. Toutefois, cela reste discutable. En effet, il faut savoir que depuis quelques années, la Société Canadienne d’Hypothèques et de logement (SCHL) n’autorise plus les prêts sur 30 ans mais seulement sur 25 ans. Aussi, avant de procéder à l’achat, il s’agit de bien évaluer votre capacité financière d’autant plus qu’un tel investissement implique également de nombreux frais comme l’inspection, le déménagement, les taxes de bienvenue et les taxes foncières. Si vous envisagez d’acheter une maison neuve à vendre, rajoutez à cela la TPS et la TVQ.

Anticiper l’avenir et une éventuelle revente

Cela étant, avant d’envisager un achat immobilier, il demeure primordial d’analyser vos besoins et vos objectifs de vie. En effet, investissez-vous pour du court terme? Prévoyez-vous de revendre votre bien dans quelques années? Si tel est le cas, certains facteurs sont à considérer puisque bien entendu vous aimeriez faire un profit sur votre vente. Aussi, sachez tout d’abord que les taux hypothécaires étant en ce moment au plus bas, ils risquent d’augmenter dans les prochaines années. Pas très motivant pour un acheteur potentiel! À cela, rajoutons les paramètres démographiques. Sachant que les familles sont de moins en moins nombreuses, seront-elles intéressées par l’achat d’une maison? Par ailleurs, le nombre de personnes âgées va croître dans les prochaines années, elles vont alors probablement intégrer des résidences. De ce fait, le nombre de maison à vendre sur le marché sera important, par effet systémique, si vous voulez vous départir de votre bien, il faudra peut-être envisager de revoir le prix à la baisse. Toutefois, bien que ce tableau dépeigne peut-être un avenir un peu noir, il est possible de voir les choses avec un peu plus d’optimisme. Il est certain, en effet, que des acheteurs seront toujours intéressés à investir. Aussi, si votre objectif futur est de revendre, pensez à choisir une maison située dans un endroit stratégique, soit à proximité des commerces, des écoles, des garderies, des hôpitaux, des centres sportifs et des grands axes de circulation.

En conclusion, compte tenu de la stabilité des prix des maisons et des taux hypothécaires, nous pourrions dire que la période est propice à l’investissement immobilier. Toutefois, ne foncez pas tête baissée, pensez avant toute chose à définir vos objectifs.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »